Le mariage gay devient un sujet de la campagne présidentielle américaine

Un récent sondage a dévoilé que 50% des Américains sont favorables au mariage gay, et 48% sont contre. C’est dans ce contexte favorable mais aussi surprenant pour un pays qui nous avait habitué à son puritanisme, que le président sortant Barack Obama a annoncé être favorable au mariage entre personnes du même sexe, une première aux Etats-Unis.

Cette mesure a même été rajoutée de façon officielle et explicite à son programme pour sa réélection. Certains n’y voient qu’une stratégie pour récupérer quelques voix supplémentaires, notamment chez les jeunes, d’autres un tournant majeur dans les droits civiques américains.

Pour l’instant, sept états américains seulement sur 50 autorisent le mariage gay ; à l’inverse près d’une trentaine d’Etats ont fait voter et adopter des amendements constitutionnels qui limitent le mariage à une union hétérosexuelle. Arès la France, les Etats-Unis pourraient donc être la prochaine patrie a accorder ce droit à la société homosexuelle ; toutefois Barack Obama a précisé exprimer là une opinion personnelle, cette décision devant rester dans les mains de chaque Etat.

Cette annonce a eu pour effet de susciter un regain d’intérêt du côté des donateurs démocrates ; elle a prise de surprise le candidat républicain. Toutefois le président sortant prend des risques car cette nouvelle peut lui faire perdre des voix dans la communauté afro-américaine, son principal soutien, qui est en majorité contre le mariage gay, mais aussi du côté des électeurs croyants qui face à ce sujet n’hésiteraient pas à voter républicain (pour Mitt Romney).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>